Défiscalisation : La Grèce est le nouvel eldorado des retraités

07/07/2021
Thumbnail [16x6]

En proposant un régime fiscal très allégé, la Grèce souhaite attirer les retraités étrangers.

La Grèce propose aux retraités étrangers un taux plancher de 7% sur l’ensemble de leurs revenus perçus dans l’Hexagone, pendant quinze ans. Deux conditions sont toutefois nécessaires pour bénéficier de ce régime très avantageux.

Dans un premier temps, il faut ne pas avoir été résident fiscal en Grèce cinq des six dernières années. Ensuite, le pays d’origine doit avoir signé une convention fiscale avec la Grèce. Et bonne nouvelle, c’est le cas de la France. Ce cadre est désormais plus avantageux que celui du Portugal, qui a remonté depuis 2020 son taux d’imposition à 10% pour les nouveaux arrivants. Pour les retraités qui ont investi dans l’immobilier, leurs revenus restent imposables dans l’Etat où leurs biens se situent.

Il en est de même pour ceux qui paient l’IFI pour leur patrimoine immobilier français. En revanche, les non-résidents ne seront pas affiliés à la Sécurité sociale en France, ils ne devront donc pas s’acquitter de la CSG et de la CRDS.