Assurance vie : une collecte record en vue !

02/05/2022
Thumbnail [16x6]

Au 1er trimestre 2022, la collecte nette de l’assurance vie a atteint un niveau inégalé depuis plus de 10 ans.
 

La collecte nette a atteint un niveau inégalé depuis 2011, pour un mois de mars (+2,2 milliards d’euros) comme pour un 1er trimestre (+8,4 milliards d’euros).
 

128 000 contrats d’assurance vie ont été transférés dans le cadre de la loi PACTE sur le 1er trimestre. En mars 2022, le seuil des 3 millions d’assurés par un Plan d’Epargne Retraite (PER) a été franchi.

En mars 2022, les cotisations en assurance vie s’établissent à 14,3 milliards d’euros, en hausse de +1,1 milliard d’euros par rapport à mars 2021. Elles augmentent à la fois en euros, avec une progression de +0,6 milliard d’euros à 8,8 milliards d’euros, et en unités de compte (UC), de +0,5 milliard d’euros pour atteindre 5,6 milliards d’euros. La part en unités de compte représente 39 % des cotisations sur le mois et 40 % depuis le début de l’année (39 % pour l’année 2021).
 

Les prestations s’établissent à 12,1 milliards d’euros en mars 2022, en hausse de +0,8 milliard d’euros. Elles augmentent en euros (+0,6 milliard d’euros à 9,8 milliards d’euros) et, dans une moindre mesure, en UC (+0,2 milliard d’euros à 2,3 milliards d’euros).
 

La collecte nette atteint un niveau inégalé depuis 2011, aussi bien sur un mois de mars (+2,2 milliards d’euros contre +2,5 milliards d’euros en mars 2011) qu’au cours d’un 1er trimestre (+8,4 milliards d’euros contre +9,6 milliards d’euros au 1er trimestre 2011). En UC, la collecte nette s’élève à +3,3 milliards d’euros, un plus haut pour un mois de mars depuis l’année 2000.
Les encours des contrats d’assurance vie atteignent 1 857 milliards d’euros à fin mars, en croissance de +2 % sur un an.
 

Au cours du 1er trimestre 2022, 128 000 contrats d’assurance vie ont été transférés dans le cadre de la loi PACTE (hors transferts des contrats d’assurance retraite vers un PER), après 76 000 au 4e trimestre 2021.
Le montant transféré est de 4,5 milliards d’euros, après 3,1 milliards d’euros au 4e trimestre 2021, dont près de 900 millions ont été réinvestis en UC.
 

Rappelons que la loi PACTE a introduit la faculté de transférer un contrat d’assurance vie vers un autre contrat du même assureur, selon les modalités définies par ce dernier, tout en permettant à l’assuré de conserver l’antériorité fiscale de son contrat. Depuis presque un an, ces transferts sont facilités par l’engagement pris par les membres de France Assureurs en juin 2021 à faire bénéficier pleinement leurs assurés de cette faculté. Ils se sont engagés à aller au-delà de la loi PACTE, en adoptant un mécanisme de transfert automatique et simplifié des contrats d’assurance vie dès lors qu’il s’agit du même distributeur et que le contrat présente un caractère approprié et est conforme avec les exigences et besoins du souscripteur. Cet engagement permet aux clients des assureurs de bénéficier des produits les plus récents.

En mars 2022, 62 400 nouveaux assurés ont souscrit un PER auprès d’une entreprise d’assurance. Les cotisations atteignent 513 millions d’euros. Sur le même mois, 17 500 assurés ont transféré d’anciens contrats vers un PER pour un montant de 612 millions d’euros. Au total, le marché des PER commercialisés par les entreprises d’assurance enregistre ainsi 79 900 assurés supplémentaires et 1,1 milliard d’euros de versements au cours du mois de mars.
Depuis le début de l’année 2022, les PER commercialisés par une entreprise d’assurance enregistrent 442 000 assurés supplémentaires et 8,3 milliards d’euros de versements.
À fin mars 2022, le seuil des 3 millions d’assurés détenteurs d’un PER a été dépassé, pour un encours total de 37,8 milliards d’euros.
 

(source France assureurs)