Comment augmenter le pouvoir d’achat sans coût pour le contribuable ?

19/07/2022
Thumbnail [16x6]

Comment augmenter le pouvoir d’achat sans coût pour le contribuable ? Le courtier Meilleurtaux avance 6 propositions.

 

Meilleurtaux dévoile six propositions simples et concrètes pour améliorer le pouvoir d’achat des Français. Point commun de toutes ces propositions : aucune d’entre elles ne pèse sur les finances publiques. 

 

1. La suppression des indemnités de remboursement anticipé (IRA) des crédits immobiliers

 

Ces indemnité nuisent à la concurrence et pénalisent les consommateurs. Ainsi, les emprunteurs les plus modestes seront mis sur un pied d’égalité avec les plus aisés, qui peuvent actuellement plus facilement obtenir un rabais, voire
une exemption d’IRA.
 

2. La facilitation du transfert d’assurance vie à tout moment

 

Et ce sans perte fiscale, en permettant aux clients de changer d'assureur quand ils le souhaitent. Il s’agirait d’un alignement avec le régime déjà applicable au Plan Epargne Retraite (PER).

 


3. La simplification des procédures de résiliation pour tout service d’abonnement (forfaits mobiles, SVOD,
etc.) 

 

Il s’agit d’aller au-delà de la proposition gouvernementale qui ne vise que les services
commercialisés en ligne. Selon Meilleurtaux, il n’y a pas de raison de cibler particulièrement l’économie
numérique.


4. La création d’une véritable autorité indépendante de protection des consommateurs de services
financiers

 

Il s’agit de mettre fin au conflit existant entre les deux missions de l’Autorité de contrôle prudentiel (ACPR), à savoir protéger les grandes institutions financières (mission « prudentielle ») et protéger leurs consommateurs (mission « consumériste »). En séparant les deux missions, on assurerait une réelle protection du consommateur.
 

5. La généralisation de la possibilité de résilier en cours d’année n’importe quel contrat annuel à tacite
reconduction.


6. L’interdiction du démarchage téléphonique, quel que soit le sujet, hors demande préalable du client, et
protéger ainsi les Français face aux abus de certains démarcheurs.